Pompe de relevage : comment fonctionne-t-elle ?

Quand on parle de la pompe de relevage, il s’agit d’une pompe à eau. Cet équipement est conçu pour être placé dans l’eau. Sa fonction principale est le drainage de l’eau. En effet, la pompe de relevage est nécessaire pour drainer le sous-sol. Quels sont les différents types de pompe de relevage et quel est son fonctionnement ?

Les divers types de pompe de relevage

Il existe de nombreux sortes de pompe de relevage. Les pompes de relevage sont disponibles sur le marché selon le type d’eau qu’elles sont en mesure de traiter. Il est possible ainsi de trouver des pompes de relevage pour eaux claires notamment pour l’eau de pluie. Il y a également des pompes de relevage qui permettent le traitement des eaux déchargées de sable, le traitement des eaux déchargées de terre ou encore le traitement des eaux déchargées de résidus. De même, vous pouvez trouver des pompes de relevage pour traitement des eaux des matières solides de plus de tailles.
Cet équipement peut être équipé d’un flotteur. Ce composant est très utile pour les travaux de drainage d’eau qui exigent l’arrêt et la mise en marche automatique de la pompe à eau. Il s’avère nécessaire d’utiliser la fonction manuelle pour drainer le maximum possible.

Le fonctionnement de la pompe de relevage

Chacun des bas d’une pompe de relevage est doté d’une grille d’aspiration. Cette grille permet d’aspirer l’eau directement à l’intérieur du corps de la pompe à eau. L’eau est ainsi conduite de la grille d’aspiration à travers le corps pour en sortir par le raccord de refoulement. La conduite ou le tuyau qui permet d’évacuer l’eau est branché sur ce raccord afin que l’eau soit évacuée. Lorsque vous mettez en marche votre pompe de relevage à sec, vous pouvez l’endommager. La pompe de relevage qui sera en mesure de permettre un asséchement total et automatique n’existe pas encore. Mais certaines pompes de relevage peuvent réaliser un assèchement quasi-complet en mode manuel.